Demo : Message apparaissant si image non trouvée

Accueil  

L’humain au coeur
de nos préoccupations

Assurance : prévoyance
et garantie emprunteur

Vaccination

Expatriation

Bilan de santé
collaborateurs

Références

Partenaires

Nos atouts
témoignages
En pleine expansion, Abcos Civem recrute des médecins partenaires dans la France entière.  Pour en savoir plus, cliquez ici.


ABCOS-CIVEM présent à la journée fret ferroviaire et OFP
Bien préparer son dossier d’emprunt immobilier
Un emprunt immobilier sur 35 ans
Un crédit immobilier après 55 ans ?
L’irrévocabilité des garanties d’un contrat d’assurance emprunteur
Changer facilement d’assurance emprunteur
Les 11 vaccins qui deviennent obligatoires en janvier 2018
Quand et pourquoi réaliser un bilan de prévention de santé ?
Système des groupes sanguins et leur compatibilité
Que signifie un test de Cotinine ?
Faire un test sanguin pour surveiller sa thyroïde
Le droit à l'oubli médical à la suite d’une maladie grave
De l'importance d’une alimentation saine pour rester en pleine santé
De l'importance de bien dormir pour se sentir en forme
L’intérêt d'un bilan cardio-vasculaire?
En attendant le vaccin contre la dengue
La barre des 200 implantations Abcos-Civem et CBSA est franchie
Rapprochement ABCOS-CIVEM et CBSA
Pollution atmosphérique et bilan de santé
Quotité assurée dans le cadre de l’assurance emprunteur
Facultatives mais souvent indispensables, les assurances incapacité IPP et IPT
Baisse des taux immobiliers encore et toujours
Rappels de vaccin DT Polio !
Un bilan de santé dédié aux professions libérales
Abcos-Civem ouvre une antenne en Israël
Pourquoi faire un bilan de santé ?
Garanties emprunteur, les nouveautés de la loi Hamon
Rappels vaccination pour l’été : mettez vos vaccins à jour !
Le vaccin contre la grippe
3 nouveaux centres pour le groupe ABCOS-CIVEM
La vaccin ROR, Rougeole Oreillons Rubéole



  • 205 centres médicaux répartis partout
    en France (dont 3 en Ile-de-France et
    3 spécialisés expatriés)
  • Prise de rendez-vous de 7h30 à 20h30
  • Un rendez-vous la veille pour le lendemain
  • La réalisation de l'ensemble de vos formalités en
    un seul rendez-vous
  • Tracabilité complète
  • Transmission du dossier médical par
    voie sécurisée mail ou fax sous 48h


  • Actualités



    En attendant le vaccin contre la dengue



    le 31 Mai 2016

    Infection virale transmise par des moustiques, la dengue sévit dans toutes les zones tropicales et subtropicales du monde. Heureusement rarement mortelle, la dengue progresse de façon spectaculaire et se transmet d’une personne à une autre par le biais d’une piqûre de moustique. En effet, un moustique en bonne santé pourra s’infecter lui-même en piquant une personne malade de la dengue et retransmettra ainsi la maladie à chaque nouvelle piqûre. Côté symptômes, la dengue est une maladie de type grippal, qui provoquera systématiquement de fortes fièvres, qui pourront s’accompagner de maux de tête intenses, douleurs musculaires, articulaires ou osseuses, douleurs retro-orbitaires, nausées, éruptions cutanées, gonflements des ganglions… Si les formes sévères ne sont pas les plus répandues, elles sont toutefois en forte augmentation et constituent dans les pays endémiques une cause importante d’hospitalisation et de mortalité infantile. A ce jour, on peut considérer que la moitié de la population mondiale est exposée au risque de dengue et l’OMS estime qu’il pourrait y avoir chaque année de 50 à 100 millions de cas dans le monde. Aujourd’hui, il n’existe pas de traitement antiviral spécifique de la dengue, la prise en charge s’attache donc à « soulager » les symptômes. Pour les formes simples de la dengue : paracétamol pour soulager les douleurs et faire baisser la fièvre, hydratation orale importante. Et dans les formes sévères de la dengue : hospitalisation en urgence pour la prise en charge des signes de gravité (réhydratation intraveineuse, correction du choc hémodynamique, transfusion de plaquettes, etc.). Si jusqu’à aujourd’hui il n’existait aucun vaccin ni traitement antiviral spécifique contre la dengue, un nouveau vaccin contre la dengue devrait être commercialisé par Sanofi Pasteur fin 2016. Les résultats des études cliniques menées en Asie et en Amérique latine semblent encourageants. Toutefois, ce vaccin sera dans un premier temps destiné aux populations des zones endémiques plus fortement exposées au risque. Il n’est pas encore question que ce vaccin constitue une vaccination du voyageur. Pour l’heure et dans un cadre préventif, lors d’une séance de vaccination, les médecins du groupe Abcos-Civem et CBSA pourraient, à défaut de vaccin ou traitement, donner des conseils sanitaires aux voyageurs.



       
     

    Copyright 2012 ABCOS CIVEM - Tous droits réservés - Mentions légales   Qui sommes-nous ?   FAQ   Contact   Plan d'accès